fbpx

🗞 Surfer sur la vague

Les scientifiques constatent que la nature peut rapidement se rétablir, grùce à notre aide

Certains se propulsent hors de l’eau avec puissance, d’autres, plus petits, se dĂ©placent la nuit dans les fonds marins, et d’autres encore sont presque immobiles


Ce sont les baleines, les homards et les huĂźtres : ces trois espĂšces sous-marines, parmi beaucoup d’autres, sont en train de guĂ©rir aprĂšs avoir Ă©tĂ© menacĂ©es.

Et cela nous donne beaucoup d’espoir pour la santĂ© des ocĂ©ans.

Un groupe de scientifiques vient justement de publier les rĂ©sultats de recherches dĂ©taillĂ©es sur les fonds marins et ils ont constatĂ© qu’il y a beaucoup de problĂšmes.

Des problĂšmes, oui, mais aussi des solutions !

Ce que nous savons dĂ©jĂ  au sujet des ocĂ©ans : les produits chimiques et les dĂ©chets plastiques les abĂźment ; le pĂ©trole utilisĂ© dans les voitures induit un rĂ©chauffement climatique qui bouleverse leur Ă©quilibre ; et la pĂȘche intensive Ă©puise leurs rĂ©serves.

Mais, dans leur étude, les scientifiques ont également examiné ce que les gens font pour améliorer tout ça.

Et leur conclusion est trĂšs positive : ils ont effectivement dĂ©couvert que, suite aux efforts faits pour arrĂȘter de les endommager, les ocĂ©ans peuvent guĂ©rir bien plus rapidement que nous le pensions jusqu’à prĂ©sent.

En effet, les mers et les ocĂ©ans pourraient aller beaucoup mieux d’ici 30 ans aprĂšs 200 ans de dommages.

Objectif : guérison complÚte en 2050

Les scientifiques ont donné des exemples, comme celui des baleines.

Les gens chassaient les baleines et il n’en restait presque plus dans certains endroits, comme les baleines à bosse, au pîle Sud.

Mais la chasse a Ă©tĂ© interdite et maintenant, elles sont de retour : il y en a des dizaines de milliers prĂȘtes Ă  fendre les vagues.

Regarde ces baleines bondir au-dessus des vagues !
Des signes d’espoir, disent les scientifiques

MĂȘme si les baleines ont encore besoin de notre aide, globalement les choses s’amĂ©liorent, comme nous aimons t’en parler. (Regarde notre nouveau fanzine pour avoir aussi des bonnes nouvelles sur les baleines bleues.)

GrĂące Ă  l’arrĂȘt de la pĂȘche intensive dans certaines zones maritimes, et en particulier autour des cĂŽtes, les scientifiques ont constatĂ© que certains poissons, homards et autres crustacĂ©s (comme les huĂźtres) se dĂ©veloppent Ă  nouveau.

« Plusieurs d’entre nous ont rĂ©cemment vu des signes d’espoir », a dĂ©clarĂ© Boris Worm, l’un des chercheurs, Ă  La Presse Canadienne

« Il existe maintenant des centaines et des centaines d’exemples montrant que, lorsque nous faisons quelque chose, l’ocĂ©an fait preuve d’une rĂ©silience remarquable. »

Un crabe triomphant !
La lutte contre le changement climatique : un possible win-win !

Mais ça ne suffit pas : les pays du monde entier devront également tenir leur promesse de ralentir le réchauffement climatique.

Les scientifiques expliquent que le fait de nettoyer la mer et de protéger les algues aide à lutter contre le changement climatique.

De plus, les plantes, les huĂźtres et les mollusques peuvent favoriser la diminution de la pollution en mer, ce qui la maintient en bonne santĂ©. Tout le monde y gagne, c’est ce qui s’appelle un … win-win !

Notre planĂšte, recouverte en majoritĂ© par les ocĂ©ans, est un systĂšme complexe dans lequel tout est liĂ©. Il nous faut donc entreprendre plusieurs actions Ă  la fois, et pas seulement une seule grande chose.

Carlos Duarte, le professeur qui a dirigĂ© ces recherches, dit que : « Il n’y a pas un seul remĂšde miracle Â»

La majeure partie de la Terre est recouverte par la mer et les océans
Les grands changements commencent par des petits pas

Chacun d’entre nous peut donc faire quelque chose pour y contribuer, par exemple, penser Ă  la façon dont nous mangeons, nous nous dĂ©plaçons, ou nous nous dĂ©barrassons des dĂ©chets.

Beaucoup de projets pour aider la mer commencent par de petits pas, avec souvent une seule personne.

Il y a par exemple Howard qui sauve les homards Ă  Lamlash en Ecosse, ou la population locale qui protĂšge les huĂźtres dans l’estuaire de Solent en Angleterre, ou encore Nikki qui dĂ©veloppe la culture des algues en Hollande pour nettoyer la mer


Envoie-nous un message si tu connais d’autres exemples !

Le problĂšme ?

Pollution, pĂȘche intensive, rĂ©chauffement climatique…Les activitĂ©s humaines ont endommagĂ© la vie dans l’ocĂ©an.

La solution !

Nous pouvons tous montrer un peu d’amour Ă  l’ocĂ©an. Les scientifiques ont dĂ©couvert que lorsque nous en prenons soin, la vie sous-marine renaĂźt rapidement!

Lecture pour adultes

Cet article de Brut parle des océans et de la régénération de ces derniers, avec Carlos Duarte

Le “Billion Oyster Project” restaure des rĂ©cifs d’huĂźtres dans l’estuaire de New York, pour purifier l’eau et renforcer la biodiversitĂ©.

Cette vidéo nous explique comment les hußtres peuvent aider à combattre la pollution des océans :

Alastair editor of WoW!

Reportage par

Alastair

alastair@wow-news.eu

Traduction par

Emmanuelle

emma@wow-news.eu

Production par

Agathe

agathe@wow-news.eu

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

SÂŽabonner gratuitement