fbpx

đź—ž Se raccrocher aux branches

A l’occasion de la journée internationale des forêts, l’équipe de WoW! t’a préparé une petite devinette : comment est-il possible d’habiter au 27ème étage d’un immeuble et de cueillir des fruits sur un arbre ?

La réponse se trouve en Italie. A Milan, les habitants de l’immeuble “Bosco Verticale” peuvent ouvrir la fenêtre de leur appartement et se retrouver nez à nez avec des pommiers et des cerisiers !

20 000 arbres ont été plantés sur les balcons de cette résidence qui monte jusqu’à 110 mètres de hauteur. Baptisée “forêt verticale”, elle porte bien son nom !

Écoute notre podcast: Clarisse & Alastair discutent les forêts verticales!
Photo by Chris Barbalis on Unsplash

« C’est une chose unique d’habiter ici, nous sommes en contact direct avec les plantes, le tout en plein centre-ville et dans un gratte-ciel super moderne », a racontĂ© Simona, locataire de l’immeuble, au journal français Le Figaro

« Les plantes, les fleurs, les petits oiseaux qui y vivent : c’est touchant et cela peut aider Ă  se dĂ©tendre ! » explique-t-elle aussi Ă  The Verge, un mĂ©dia amĂ©ricain.

Comme Milan, de plus en plus de villes, partout dans le monde, souhaitent crĂ©er de vĂ©ritables forĂŞts urbaines. Et ça ne risque pas de s’arrĂŞter. Avec son projet ” Une grande muraille verte pour les villes “, l’ONU veut planter des arbres sur 500 000 hectares d’ici 2030. Pourquoi ? Parce qu’il fait de plus en plus chaud en ville.

Les usines, les voitures, les climatiseurs… dégagent de la pollution mais aussi de la chaleur. Une chaleur qui stagne ensuite dans certaines constructions en béton comme des immeubles ou les trottoirs. De plus en plus de personnes viennent habiter en ville. Cela veut dire qu’il y a encore plus d’activités et de constructions qui retiennent la chaleur.

Les arbres ne sont donc pas là que pour décorer. En plus d’être jolis, ils agissent comme un filtre naturel, absorbent la pollution de l’air et la transforment en oxygène. L’eau qu’ils dégagent lors de ce processus et l’ombre qu’ils projettent font aussi baisser la température de l’air.

RĂ©sultat : moins de pollution et une baisse de 0,5 °C Ă  2 °C de la tempĂ©rature de l’air. Magique !

Singapour, une ville d’Asie, a bien compris le message. Six millions de personnes y habitent et… Trois millions d’arbres ont été plantés. Il y a des jardins sur les gratte-ciels, des réserves naturelles, des serres et des parcs immenses.

C’est aussi ici que se trouve le “ Tree house ”. Un immeuble d’habitation dont les murs sont recouverts du plus grand jardin vertical au monde. Il permet de rafraîchir les appartements naturellement.

Photo by Sergio Sala on Unsplash
À Singapour, les jardins sont dans les airs. Pour lutter contre la pollution, on fait désormais pousser arbres et plantes dans les gratte-ciels.

Tout cela demande beaucoup de travail. Il faut savoir planter le bon arbre au bon endroit et l’entretenir. Au Tree House, une dizaine de jardiniers s’occupe tous les jours des plantes des façades.

“Parfois je vois des papillons voler, des oiseaux, il y a mĂŞme des vers de terres. C’est tout ce que j’aime, c’est naturel, c’est incroyable!” se rĂ©jouit l’un d’eux, Uzal, Ă  France 2.
 
Ils abritent des animaux et insectes, absorbent la pollution, rafraîchissent les villes… Décidément, les arbres ne servent pas qu’à faire des cabanes ! Certaines personnes leur font même des câlins pour se sentir bien. Et si on essayait ?

Écoute notre podcast: Clarisse & Alastair discutent les forêts verticales!

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

S´abonner gratuitement