🗞 Rêver du Pôle Sud, et le traverser à pied…

Quand Stéphanie Gicquel était une petite fille, elle rêvait de découvrir le monde. Plus tard, elle a beaucoup voyagé. Puis un beau jour, elle a aperçu les côtes de l’Antarctique, le continent gelé au bout du monde.
Elle a vu les icebergs et les pingouins. Mais Stéphanie en voulait toujours plus et se demandait comment ça pouvait bien être au beau milieu de ce mystérieux continent qu’est le Pôle Sud.

Pour le savoir, elle a fait ce qu’aucune autre femme n’avait jamais fait avant elle. Son rêve était si fort qu’elle s’est entraînée et entraînée encore et a réalisé ce que beaucoup de gens pensent être inatteignable et même effrayant.

Rappelle-toi comment tu t’es sentie fatiguée après la plus longue marche que tu as faite. Imagine que tu dois marcher toute la journée. Chaque jour. Pendant deux mois et demi. Tout un trimestre d’école.

Ensuite imagine qu’il neige. Tu es dans le brouillard et seul.e tout le temps. Oh, et puis tu dois tirer un traîneau qui pèse plus lourd que toi. Il fait vraiment très froid aussi. Bien plus froid que dans le congélateur de la maison. Si froid que ton nez pourrait geler.

Ca paraît infaisable, n’est-ce-pas ? Et bien Stéphanie l’a fait.

Tu penses sûrement qu’elle doit être un genre de Wonderwoman. Mais elle a l’air plutôt ordinaire. Ce qui fait la difference n’est pas son corps mais quelquechose que tu ne peux pas voir. C’est son rêve qui fait la difference. Toi aussi tu as peut-être des rêves. Nous en avons tous. Pas de traverser l’Antarctique à pied comme Stéphanie. Ce n’est pas notre rêve alors nous ne pourrions pas y arriver. Mais si tu crois fort en ton rêve, Stéphanie nous montre à tous qu’on peut y arriver, même si cela a l’air impossible.

Atteindre le Pôle Sud le jour de Noël a été le plus beau cadeau de sa vie, comme elle dit. Est-ce que toi aussi tu aimerais passer Noël comme cela ? Dans une tente balayée par le vent ? Sans cadeau…

Tu dois ce que je veux dire ? Pas très tentant. Mais StĂ©phanie a marchĂ© pendant des semaines pour arriver lĂ , aveuglĂ©e par la neige, affamĂ©e, fatiguĂ©e par le manque de sommeil. Elle est souvent tombĂ©e et a failli mourir. Et quand elle est arrivĂ©e Ă  son but, elle a dit « qu’elle ne s’était jamais senti aussi vivante que pendant son voyage. Â»

Elle s’est entraĂ®nĂ©e très dur, elle a tire des roues de tracteurs sur une plage pednant des heures et couru des jours entiers Ă  l’intĂ©rieur d’un frigo Ă  viande Ă  Paris. Elle a mis sa vie en danger. Mais e message qu’elle veut transmettre est que “le plus gros risque dans la vie est de ne jamais prendre de risque. Si tu ne prends pas de risque aujourd’hui alors tu risques de regretter plus tard de n’avoir pas fait assez de choses dans ta vie Â».

Nous avons tous des rêves différents. Mais quel que soit ton rêve, si tu fais tout ce que tu peux pour le réaliser, il deviendra une réalité.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

S´abonner gratuitement