fbpx

🎥 La biodiversité, kesako ?

On part Ă  la recherche des solutions pour sauver la biodiversitĂ©. Mais au fait, qu’est-ce que c’est exactement ? Et Ă  quoi ça sert ? Bienvenue dans le monde infini des ĂŞtres vivants.

Transcript podcast – 29 Mai, 2020

C – Bonjour Alastair !

A – Salut Clarisse, comment s’est passĂ©e ta semaine ?

C – Super ! J’ai lu pas mal d’articles sur la biodiversitĂ©, on en parle beaucoup dans l’actualitĂ© en ce moment…

A – BiodiversitĂ© par-ci, biodiversitĂ© par là…on trouve ce mot partout mais qu’est -ce que c’est au final, la biodiversitĂ© ?

C – C’est simple ! Dans biodiversitĂ© on a « Bio Â», ça vient du grec bios qui signifie la vie. Et on a le mot diversitĂ©. Alors, en une phrase, la biodiversitĂ© c’est la diversitĂ© du monde vivant.

A – Euh, c’est Ă  dire ?

C –  La biodiversitĂ©, ce sont tous les ĂŞtres vivants prĂ©sents sur cette Terre : les humains, les animaux, les plantes et plus encore… Il y a mĂŞme des trucs invisibles Ă  l’oeil nu qui font partie de la biodiversitĂ© comme des champignons microscopiques ou des bactĂ©ries. Rien que dans notre ventre on en trouve des millions ! Ça grouille lĂ  dedans, c’est plein de vie. On peut aussi observer la biodiversitĂ© lors d’une balade dans la forĂŞt,  quand on se baigne dans la mer, au bord d’une mare…MĂŞme sous un pierre, tu as des chances de trouver de la biodiversitĂ© !

A – Ca fait beaucoup d’être vivants tout ça…combien exactement ?

C – C’est gĂ©ant ! Tellement gĂ©ant, qu’il est quasiment impossible de calculer le nombre exact d’êtres vivants sur Terre, ça Ă©volue au fil des annĂ©es. Beaucoup de secrets se cachent encore dans la Nature mais on en connait dĂ©jĂ  plusieurs millions. Les scientifiques ont regroupĂ©s les ĂŞtres vivants par grande famille et par espèce dans de grands tableaux. C’est comme ça qu’ils peuvent suivre l’évolution de la vie sur Terre.

Mais ces dernières années, ils se sont rendu compte que, partout dans le monde, beaucoup d’animaux et d’espèces végétales étaient en train de disparaître à vitesse grand V. Alerte rouge, la biodiversité est en danger.

A – Et en quoi c’est un problème pour nous les humains ?

C – Parce que, tous les ĂŞtres vivants sont reliĂ©s entre eux. On dĂ©pend tous des uns des autres, comme dans un grand château de cartes multicolore. Imagine que chaque carte reprĂ©sente un ĂŞtre vivant. En vert, les arbres, en rose, les fleurs, en jaune les humains, en orange les insectes, en bleu les animaux marins etc. Ensemble, ils forment le château de la biodiversitĂ© ! Chaque carte a sa place, si l’une tombe, le château s’effondre petit Ă  petit.

A – La biodiversitĂ©, c’est aussi fragile qu’un château de cartes ?

C – Tout est une question d’équilibre. Si on chatouille une carte, on risque fort de faire tomber un Ă©tage du château puis un autre Ă©tage…puis un autre…DĂ©gringolade. Alors oui, l’équilibre de la biodiversitĂ© est très sensible.

 A – Ok, je vois oĂą tu veux en venir Clarisse. Si je comprend bien, chaque carte est importante et devrait rester en place. Hmmm mais il n’y a pas certaines cartes dont on pourrait se dĂ©barrasser comme celles des horribles insectes, comme les moustiques ?

C – Haha, il faut bien le reconnaĂ®tre, il y a la biodiversitĂ© qu’on adore (comme les jolies fleurs et les lapins) et il y a la biodiversitĂ© qu’on aime beaucoup moins (les orties ou les moustiques par exemple). Sauf qu’on a tendance Ă  oublier que nous sommes pas tous seuls sur cette planète. HĂ© oui, si pour nous, les moustiques sont des « sales bĂŞtes Â», d’autres ĂŞtres vivants ne sont pas de notre avis. Pour les poissons, les moustiques sont un goĂ»ter rĂŞvĂ©. Dans le monde de la biodiversitĂ©, chaque ĂŞtre vivant est utile Ă  un autre ĂŞtre vivant. Au lieu de les Ă©crabouiller, on peut simplement essayer de les Ă©loigner avec une moustiquaire ou avec des plantes qui les repoussent. La nature est bien faite finalement !

A – Ok, je vois Clarisse, toute la biodiversitĂ© est notre amie.

C – Exactement. Chaque jour, elle nous rend plein de services pour qu’on puisse vivre sur la planète. Elle nous nourrit (miam les bons fruits, lĂ©gumes, les cĂ©rĂ©ales), elle nous soigne (certains mĂ©dicaments sont Ă  base de plantes), elle nous permet aussi de nous dĂ©placer en voiture (grâce au pĂ©trole), de construire nos maisons (avec du bois ou du sable) et mĂŞme de nous habiller (le coton, la laine…ça vient des plantes).

A – Sans la biodiversitĂ©, on serait bien embĂŞtĂ© alors…

C – On n’imagine mĂŞme pas Ă  quel point ! Il se pourrait que l’apparition du mĂ©chant COVID19 soit liĂ© au fait que les hommes maltraitent la nature et les animaux. En rasant la forĂŞt, ils dĂ©truisent beaucoup de cartes du château…qui devient trop fragile et ne peut plus se dĂ©fendre pour se protĂ©ger des mĂ©chants virus.

A – Oh non…c’est urgent, on doit rĂ©agir et prendre soin de notre château alors.

C – Et c’est lĂ  oĂą se cache la bonne nouvelle ! Avec la crise du coronavirus, certains pays ont compris Ă  quel point il Ă©tait important de rĂ©tablir un Ă©quilibre entre les activitĂ©s humaines et la nature avant que la biodiversitĂ© ne disparaisse.

L’union européenne a lancé le pacte vert. Ses objectifs ? Réduire de moitié l’usage des pesticides dans les champs, protéger une partie des terres et des mers de l’Europe ou encore planter des milliard d’arbres. Bien sûr, il faudra plusieurs années pour commencer à voir le changement mais on sait aujourd’hui que ce genre d’efforts peuvent payer.

EnormĂ©ment d’organisations qui dĂ©fendent l’environnement et la vie sauvage ont commencĂ© ce travail il y a un bon moment. Et ça paie : les lions de mer par exemple, ne sont plus menacĂ©es d’extinction. Et le nombre de baleines Ă  bosses Ă  considĂ©rablement augmentĂ©e grâce Ă  l’interdiction de les chasser. 

D’autres idées de solutions fleurissent pour améliorer la biodiversité : certaines villes en France vont laisser la nature reprendre ses droits dans les parcs en laissant des prairies sauvages se former. Adieu la tondeuse à gazon, bonjour les coquelicots !

A – C’est vrai que les prairies au printemps ressembleraient presque Ă  une oeuvre d’art avec toutes ces couleurs vives ! Aaah Clarisse, toutes ces bonnes nouvelles m’ont redonnĂ© de l’espoir.

C – Et voilĂ  encore une nouvelle positive pour tu gardes ton sourire. Et si je te disais que mĂŞme les Ă©coles pouvaient devenir des hĂ©ros de la biodiversitĂ© ?

A – Ah oui ? Comment ?

C – Dans le sud de la France, une Ă©cole a crĂ©Ă© une cantine bio : la majoritĂ© des lĂ©gumes sont produits dans un champs juste Ă  cĂ´tĂ©, sans aucun traitement chimique. Il y a mĂŞme des oliviers qui permettent de faire de l’huile d’olive. Les enfants ont appris Ă  trier les dĂ©chets rĂ©utilisĂ©s pour faire du compost. Le gaspillage alimentaire n’existe quasiment plus. En mĂŞme temps, c’est tellement bon…

A – Si mĂŞme les cantines se rebellent…ça me donnerait presque envie de retourner Ă  l’école ! Bon, mais moi, dans tout ça, je ne peux pas faire grand chose ici Ă  la maison. Les gros problèmes ont besoin de grosses solutions de toute façon.

C – Ouuuh, ça me fait mal aux oreilles ce que tu dis ! Tu connais pourtant mon avis la-dessus, chaque ĂŞtre humain compte. Je te rappelle qu’on est 7 milliards sur cette Terre. Si tout le monde fait un petit geste puis un autre…à ce rythme lĂ , le château de cartes, on va le reconstruire bien plus vite que la musique, moi je te le dis. Tous unis ?

A – Ok…mais joker ! Si tu peux au moins me dire par oĂą commencer…

C – Par ton assiette !

A – Comment ça ? Elles ne sont pas belles mes assiettes ? Je dois changer ma vaisselle ?

C – Pour ta vaisselle, pas de problème, tant qu’elle n’est pas en plastique, elle ne finira pas dans le ventre d’une baleine. Ouf sauvĂ© !

A – Je te rassure, ce n’est pas le cas. Et j’ai une gourde quand je voyage, pour Ă©viter d’acheter des bouteilles en plastique.

C – Tu vois, ça c’est dĂ©jĂ  un geste ! Tu marques un point. Revenons Ă  ton assiette. Ce que tu achètes et consommes peut menacer la biodiversitĂ©. C’est le cas des aliments qui ont Ă©tĂ© produit dans d’autres pays, très lointains, comme les fruits exotiques. Les faire venir jusqu’à ton marchĂ© ou ton supermarchĂ©, ça fait mal Ă  la planète et Ă  la biodiversitĂ©. Ensuite, il y a des lĂ©gumes et des fruits qui paraissent tout beaux tout brillants mais qui ont Ă©tĂ© saupoudrĂ©s de produits chimiques. Ils ont poussĂ©s dans une terre pauvre et ne contiennent plus vraiment de vitamines. Ceux lĂ , essaye d’éviter.

A – Ah oui, je vois. Quand je suis au marchĂ©, j’essaie d’acheter des fruits et lĂ©gumes d’agriculteurs locaux ou qui ont Ă©tĂ© produits dans mon pays, sans pesticide. Il y a des labels qui existent pour le vĂ©rifier.

C – Oui, je confirme. Les vrais lĂ©gumes et fruits qui ont poussĂ©s avec amour, il n’y a que ça de vrai : c’est bon pour la biodiversitĂ©, pour ta santĂ© et puis, faut bien le dire, ça a quand mĂŞme meilleur goĂ»t non ?

A – C’est clair ! Et toi Clarisse, ton petit geste pour la biodiversitĂ© ?

C –  Pas facile de toujours acheter des fruits et lĂ©gumes de saison. Alors, chaque mois, je reçois un calendrier pas comme les autres. C’est calendrier gourmand oĂą sont dessinĂ©s les fruits et lĂ©gumes qui poussent sur cette pĂ©riode de l’annĂ©e. Il en existe mĂŞme pour les fleurs de saison. Ça m’aide Ă  choisir les bons aliments quand je vais faire les courses. Et ça m’inspire plein de recettes de voir tous ces dessins sur le calendrier. Juin, c’est le mois de mon fruit prĂ©fĂ©rĂ© : la cerise. Hmmm j’ai hâte de pouvoir les savourer.

A – Ah oui, pas mal comme idĂ©e, ça m’inspire. Moi mon fruit prĂ©fĂ©rĂ© du mois de juin, c’est la fraise – la fraise de Wepion, en Belgique!

C – Sur cette note d’inspiration et de gourmandise, on passe au quizz. Aastair, je te dis Ă  la semaine prochaine pour des nouvelles fraĂ®ches et positives

A – Ca me va, salut Clarisse.

QUIZ

  • Qu’est ce que la biodiversitĂ© ?

A : Une Ă©cole de robots  B : La diversitĂ© de la vie sur Terre  C : Un jeu sous marin

  • OĂą trouve t-on le plus de biodiversitĂ© ?

A : Dans une forĂŞt  B: Dans un ordinateur C : Sur un parking

  • Combien d’espèces d’organismes vivants trouve-t-on dans une seule cuillère Ă  soupe de terre ?

A : 50   B: 500  C: 10 000

  • Partout dans le monde, des tonnes de nourriture sont produites chaque jour. Mais une grand part de cette nourriture est jetĂ©e. Selon toi, on gaspille :

A : Un petit dixième B : Un bon tiers de notre nourriture C : Plus de la moitié

  • Qui est concernĂ© par la biodiversitĂ© ?

A : Les adultes B : les enfants C : les hommes et femmes politiques


* Bonnes réponses :

  1. B
  2. A
  3. C
  4. B
  5. A, B, C
Clarisse

Clarisse

Alastair editor of WoW!

Alastair

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

S´abonner gratuitement