🗞 Parler à l’unisson pour la planète

Nicolas et la Convention Citoyenne pour le Climat apportent des solutions pratiques pour le changement climatique

Pour Nicolas, cette année scolaire a été très spéciale, et pas seulement en raison de la fermeture des écoles. Depuis le mois d’octobre, à sept reprises, il s’est absenté les vendredis pour passer de longs weekends à Paris.

A 17 ans, il dit qu’il a beaucoup travaillé pour changer le monde. Vite.

Alors, qu’a fait Nicolas ? S’est-il dĂ©guisĂ© en agent secret ? En expert scientifique ?

En fait, non, il a surtout parlé, échangé avec un groupe personnes comme lui. Pour dire comment il aimerait que le monde soit quand il sera adulte. Plus vert. Plus juste et plus sûr.

Le week-end dernier, Nicolas et son groupe ont défini les priorités les plus urgentes pour les présenter au Président de la République, Emmanuel Macron. Il s’est engagé à les mettre en œuvre.

Nicolas
Nicolas pendant l’un de ses weekends à Paris
Une expérience nouvelle

Nicolas fait partie d’une toute nouvelle expĂ©rience. Il est une des 150 personnes agĂ©es de 16 Ă  80 ans, tirĂ©es au sort pour former la Convention Citoyenne pour le Climat.  

La moitié sont des femmes, l’autre moitié sont des hommes. Ils viennent de tous les coins de France, des villes comme des villages. Certains sont riches, d’autres sont pauvres. Ils sont une image de l’ensemble des Français.

Quel est leur rĂ´le ? DĂ©finir comment faire face au changement climatique.

VoilĂ  comment fonctionne la Convention Citoyenne

Écouter puis parler ensemble

Depuis le mois d’octobre, Nicolas et le groupe ont écouté des experts sur le climat. Puis ils ont discuté pour se mettre d’accord sur les solutions à mettre en œuvre.

Ce n’est pas toujours facile de se mettre d’accord car une solution peut ĂŞtre bonne pour quelqu’un et mauvaise pour quelqu’un d’autre. Par exemple, une solution pour diminuer la pollution est d’utiliser le vĂ©lo plutĂ´t que la voiture pour se dĂ©placer. Facile ? Pas toujours, si nous avons une longue distance Ă  parcourir ou beaucoup de bagages Ă  transporter.

Une autre solution pour diminuer la pollution est d’arrĂŞter de manger de la viande. Mais que vont devenir les Ă©leveurs et les fermiers ? Comment vont-ils gagner leur vie ?

Se parler, plutôt que s’énerver

Dis-moi, est-ce que ce n’est pas le travail du PrĂ©sident et des ministres de rĂ©gler ces problèmes ? En France, les adultes votent, c’est ce qu’on appelle la dĂ©mocratie. Ils Ă©lisent un PrĂ©sident pour qu’il prenne des dĂ©cisions pour tout le monde. Pourquoi alors ces 150 personnes iraient dire aux autres ce qu’elles doivent faire ? Surtout que Nicolas n’a mĂŞme pas encore 18 ans, l’âge Ă  partir duquel il est possible de voter.

Eh bien, le changement climatique est un problème qui concerne tout le monde et qui est vraiment très difficile à régler. Jusqu’à présent, il y a eu beaucoup d’avis différents, d’énervements, et peu d’actions.

On dirait qu’il y a parfois plus de bruits que d’actions réelles pour protéger la planète.

Nicolas dit que ce qui a été très utile pendant cette Convention est de se rendre compte qu’il est vraiment important d’agir. Et qu’en s’écoutant les uns les autres, ils ont compris que ce qui est bon pour les uns ne l’est pas forcément pour les autres.

Écoute Nicolas et ses idées sur la Convention

Alors pendant ces sept week-ends, ils ont réfléchi à de nouvelles solutions.

Améliorer les maisons, pédaler plus…

Ils se sont mis d’accord sur 149 propositions. Une d’entre elles est d’améliorer l’isolation des maisons pour éviter le gaspillage du chauffage. Il va y avoir du travail pour réparer les fenêtres, isoler les toits…!

Une autre proposition est d’améliorer et d’augmenter le nombre de pistes cyclables dans les villes, de construire plus de lignes de chemins de fer, de diminuer la vitesse maximum sur les autoroutes pour limiter la pollution de l’air.

Il y a deux ans, Emmanuel Macron avait dĂ©cidĂ© d’augmenter le prix de l’essence pour aider la planète. Mais beaucoup de Français ont protestĂ© car ils utilisent leur voiture pour se dĂ©placer. C’est pourquoi Nicolas et son groupe ont Ă©tĂ© chargĂ©s de trouver des solutions acceptables par tout le monde.  

Le président de la république, Emmanuel Macron
“Pourquoi moi ?”

Nicolas a été surpris quand il est arrivé à Paris pour le premier week-end de la Convention citoyenne pour le climat.

« Je m’attendais tout sauf Ă  ça : des journalistes, des camĂ©ras partout, des interviews Ă  la chaĂ®ne. Dans la tĂŞte d’un garçon de 17 ans, je vous assure que vous vous demandez Ă  plusieurs reprises « pourquoi moi? ».

A présent, Nicolas pense que la Convention va montrer comment nous pouvons prendre soin de la planète. Avec des solutions rapides et efficaces, après des années de grands discours sans véritables actions.

Nicolas s’exprime lors de la Convention Citoyenne sur le climat à Paris
Écouter la jeunesse

Pour les jeunes comme Nicolas, cela a Ă©tĂ© très important de pouvoir s’exprimer sur un sujet qui concerne leur futur et la planète oĂą ils vont vivre. « On est Ă©coutĂ©s, a-t-il dit, c’est très important. Je pense qu’on va avoir un certain impact sur ce qui va ĂŞtre Ă©laborĂ© Ă  la fin de ce weekend. Â»

Bien sûr, tout cela ne pourra vraiment être efficace pour le climat si d’autres pays décident également d’agir. En Angleterre, par exemple, il y a une expérience similaire qui s’appelle l’Assemblée pour le climat.

N’hésitez pas à partager avec nous vos idées pour aider la planète, soit ici soit sur Facebook @mywowtime !

Le problème ?

Lutter contre le rĂ©chauffement climatique implique beaucoup de changements. Tout le monde n’est pas d’accord sur ce qu’il faut faire. Souvent, les discussions n’aboutissent pas et prennent trop de temps. Du coup, rien ne change !

La solution !

Les conventions citoyennes sont composĂ©es de personnes choisies pour reprĂ©senter toutes les opinions dans un pays. Elles discutent ensemble d’un sujet en dĂ©tail et trouvent des solutions acceptables par tous.

Plus de détails pour les adultes

Vous trouverez tous les détails de la Convention Citoyenne pour le Climat sur son website.

La Convention est expliquee dans cette vidĂ©o  et Emmanuel Macron promet d’en Ă©couter les conclusions dans ce discours prononcĂ© devant la Convention en avril.

France Bleu  et Euronews ont font une couverture complète de la Convention.

Cyril Dion, le cinĂ©aste qui a demandĂ© Ă  Emmanuel Macron de lancer la Convention Citoyenne lors des manifestations des gilets jaunes, a expliquĂ© Ă  La Croix la nĂ©cessitĂ© de recourir a « l’intelligence collective Â» pour changer le discours de la sociĂ©tĂ©, en s’éloignant d’une course Ă  la croissance et Ă  la consommation.

Pour voir quelques-unes des critiques sur la Conventions Citoyennes, lisez cet article dans La Gazette des Communes.

Si vous ĂŞtes intĂ©ressĂ© par la version britannique, Climate Assembly UK, qui fera son rapport au Parlement cet Ă©tĂ©, dĂ©couvrez ici son site Web  (en anglais seulement).

Alastair editor of WoW!

Reportage

Alastair

alastair@wow-news.eu

Traduction

Emmanuelle

emma@wow-news.eu

Production

Agathe

agathe@wow-news.eu

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

S´abonner gratuitement