🗞 “C’est pas juste” : Les manifestations nous montrent comment être à l’écoute les uns des autres

Les manifestations au sujet de George Floyd et de “Black Lives Matter” nous font rĂ©flĂ©chir sur le sentiment d’injustice.

As-tu dĂ©jĂ  Ă©tĂ© grondĂ© pour quelque chose que tu n’avais pas fait ? Ou bien as-tu dĂ©jĂ  reçu moins de bonbons que tes copains ?

Te souviens-tu comment tu t’es alors senti ? Triste ou en colère ? Ou peut-ĂŞtre mĂŞme les deux.

« C’est pas juste ! Â», est la phrase que nous avons envie de dire dans ces moments-lĂ . As-tu fait quelque chose pour montrer ce que tu ressens ? Comme claquer une porte, jeter quelque chose ou mĂŞme taper quelqu’un ?

Il nous arrive à tous de ressentir de la tristesse et de la colère contre les injustices.

Dans les rues d’Amérique

En ce moment, ces sentiments sont très présents dans l’actualité. En Amérique et dans beaucoup d’autres pays, les gens sont descendus dans la rue pour montrer qu’ils sont tristes et en colère et qu’il faut agir pour changer les choses.

Mais pourquoi ? Eh bien, le mois dernier, aux États-Unis, des policiers ont tué un homme qui s’appelait George Floyd. Les gens ont été énervés contre la police. Aujourd’hui ces policiers sont en prison.

protest in the USA for george floyd
Lors d’une manifestation, des gens portent une photo de George Floyd

Mais les gens sont toujours tristes et en colère, Ă  cause de quelque chose de plus fondamental : ce qui est arrivĂ© Ă  George est arrivĂ© en partie Ă  cause de la couleur de sa peau. Il avait la peau noire.

Là-bas, la police est souvent plus dure avec les Noirs, ou encore appelés afro-américains, qu’avec les Blancs de peau.

Alors, les gens manifestent pour dire: « Ce n’est pas juste! ».

Dans le monde entier

Les gens ont aussi commencĂ© Ă  protester dans d’autres pays. Et on retrouve partout le mĂŞme slogan “Black lives matter” (les vies noires comptent, en français) – qui signifie que, quelle que soit notre couleur de peau, nous sommes tous importants. La vie d’une personne n’a pas de prix, et ne dĂ©pend pas de la couleur de notre peau.

protest for black lives matter in amsterdam
En Europe aussi, les gens manifestent, ici Ă  Amsterdam. Shutterstock

La colère de certains a conduit à des combats dans les rues. Et c’est une mauvaise nouvelle: il y a des blessés, ce qui signifie que les gens ne s’écoutent plus.

Mais il y a aussi de bonnes nouvelles. La plupart des manifestations sont calmes. Mais claquent-ils des portes ? Cassent-ils des choses ? Frappent-ils des gens ? La plupart du temps, non.

Les gens sont-ils plus gentils avec toi si tu les insultes ou si tu es agressif ? SĂ»rement pas !

Faire entendre sa voix

Mais si quelque chose te rend triste ou en colère, il est important de le dire si tu veux que les choses changent. C’est vrai à la maison, à l’école et partout ailleurs. Exprimer ce que tu ressens est un bon moyen pour se faire entendre.

Ce qui est positif depuis la mort de George Floyd, c’est que beaucoup de personnes sont d’accord avec les manifestants. Cela montre que de dire ce que tu ressens calmement, sans agressivité, permet aux autres de mieux comprendre.

Regarde les photos des manifestants :  il n’y a pas que des Noirs, mais des gens de partout, ce qui prouve qu’ils Ă©coutent. Et ils ne veulent surtout pas ĂŞtre divisĂ©s pour des raisons stupides comme la couleur de notre peau. (Quelle Ă©trange idĂ©e ?!)

black man carrying an injured white man on his shoulder

Regarde cette photo prise Ă  Londres. Patrick, qui manifestait pour “Black lives matter”, porte un homme blanc qui a Ă©tĂ© blessĂ©. Cet homme criait des choses mĂ©chantes sur les Noirs. Mais quand il a Ă©tĂ© blessĂ©, Patrick l’a sauvĂ© et il a dĂ©clarĂ© : « Pour nous tous … je veux que les choses soient justes ».

Dylan Martinez / Reuters

Mettre un genou Ă  terre

As-tu vu des photos de personnes mettant un genou à terre ? C’est une façon de montrer leur soutien contre les injustices subies par les Noirs.

a policeman kneeling in london
Un policier Ă  Londres « s’agenouille Â» devant un manifestant “Black Lives Matter”. 
Credit: Reuters

Sais-tu ce que certains Noirs ont fait quand des Blancs, y compris des policiers, se sont agenouillés devant eux pour montrer qu’ils comprenaient leur tristesse au sujet de George et qu’ils reconnaissaient les injustices ? Les Noirs ont pleuré.

C’est comme si tu es triste parce que tu te sens seul et incompris, et quelqu’un te dit qu’il t’écoute. Ça te fera peut-être pleurer d’émotion, mais surtout cela te fera du bien. Et ensuite tu pourras en discuter et trouver des solutions.

a white boy listening to a black boy
C’est important d’écouter les autres.

C’est vraiment important de s’écouter les uns les autres. MĂŞme si ce n’est pas toujours facile, cela vaut la peine d’essayer !

Le problème ?

Quand quelqu’un dit ou fait quelque chose que nous trouvons injuste, cela nous rend triste et même parfois cela nous met en colère.

two people talking to each other

La solution !

Expliquer ce que nous ressentons, calmement, sans crier ou insulter les autres. Cela permet d’être entendu et ça fait du bien !

Plus de détails pour les adultes

Le Monde explique comment les Afro-Américains expliquent les événements à leurs enfants.

Radio Canada partage le conseil d’un expert sur le sujet du racisme pour les enfants.

En Anglais, voilà un guide très complet issu de site, Yoopies childcare.

Alastair editor of WoW!

Reportage

Alastair

alastair@wow-news.eu

Traduction

Emmanuelle

emma@wow-news.eu

Production

Agathe

agathe@wow-news.eu

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

S´abonner gratuitement