🔊 L’interview de Victor, 15 ans, le capitaine planète en herbe

Le podcast de Wow! – Cette semaine Fanny a rencontré Victor, un français de 15 ans qui est passionné par la biodiversité et qui vient de publier un livre sur le sujet. Il nous prouve qu’il n’y a pas d’âge pour agir et protéger la planète.

Victor Noël
Écoute le podcast ci-dessous.

Transcription podcast du 9 octobre 2020

Fanny : Salut Clarisse !

Clarisse : Salut Fanny ! Comment vas-tu ?

Fanny : Eh bien, ça va très bien Clarisse ! J’avais hâte de te raconter ma rencontre avec Victor.

Clarisse : Ah oui c’est vrai, tu étais au Festival international de géographie le week-end dernier ! Alors raconte !

Fanny : Oui, à Saint-Dié-des-Vosges, dans l’Est de la France… et j’ai interviewé Victor qui a 15 ans et qui venait dédicacer son livre et participer à une conférence.

Clarisse : A 15 ans, il fait déjà tout ça ?

Fanny : Oui, et c’est un peu impressionnant je dois avouer ! Mais c’est un passionné, il pourrait parler de la biodiversité toute la journée !

Clarisse : La biodiversité, c’est tout ce qui est vivant sur Terre, c’est ça ?

Fanny : Oui exactement ! Et Victor voudrait qu’on respecte plus ce monde du vivant. il pense qu’une limace est aussi importante qu’un ours !

Clarisse : Hum, je vois, chaque espèce est importante pour l’équilibre de notre éco-système…

Fanny : Oui voilĂ  ! Mais Ă©coutons-le !

Victor : Bonjour ! Moi c’est Victor Noël, j’ai 15 ans et je suis passionné par la biodiversité, tout ce qui est vivant, les oiseaux, les arbres, les forêts, les champignons, etc.

Fanny : Je lui ai demandé quand a commencé sa passion pour l’observation de la nature…

Victor : Elle a commencé depuis toujours je pense ! Mes parents me disent “quand tu avais 3 ans, tu observais les fourmis dans le jardin”. Et puis après c’était les rapaces, ces grands oiseaux qu’on nomme les oiseaux de proie, comme les aigles. Et puis après c’était les oiseaux plus généralement, et puis après la biodiversité dans sa globalité, le vivant. Et puis les liens que peuvent avoir les espèces entre elles. Donc c’est vraiment venu de l’observation de la forêt, dans les jardin chez moi.

Clarisse : Quel enthousiasme !

Fanny : Et encore, tu n’as pas tout écouté ! Il m’a raconté que le déclic, il l’a eu lors d’un grand voyage à travers l’Europe, réalisé avec ses parents à l’âge de 8 ans. Ils voyageaient et dormaient dans un van aménagé alors il étaient quasiment tout le temps dehors. Et en Norvège et en Écosse, il a pu observer beaucoup d’animaux.

Clarisse : Ça avait chouette ce voyage ! Il a dû faire de belles photos !

Fanny : Tu ne crois pas si bien dire… Figure-toi qu’il a fait de magnifiques photos animalières ! Il les publie sur un blog dans lequel il écrit aussi des interviews de naturalistes, les gens qui pratiquent les sciences naturelles et observent la nature comme lui, ou encore des militants pour l’environnement. Il a ensuite adhéré à une association de protection des oiseaux, la LPO.

Victor : Au dĂ©part, si j’ai adhĂ©rĂ© Ă  la LPO c’était plutĂ´t parce que j’avais envie d’apprendre sur les oiseaux. Et puis de fil en aiguille, en rencontrant ces gens des associations, ils m’ont fait prendre conscience – et en s’intĂ©ressant, on prend forcĂ©ment conscience – ben que cette nature, cette biodiversitĂ© que j’aimais observer, ces oiseaux, Ă©taient très dĂ©gradĂ©s. Et ça s’est transformĂ© en envie d’agir.

Clarisse : Et il agit comment, Victor ?

Fanny : L’année dernière, il a organisé une marche pour la biodiversité à Metz et 2000 personnes ont participé ! Il intervient aussi dans les écoles pour sensibiliser les enfants à l’écologie. Il pense que les jeunes peuvent arriver à convaincre leur entourage et même s’adresser aux grandes entreprises et aux politiques. Et surtout ,il pense que tout le monde peut faire des choses au quotidien, en commençant par consommer moins et mieux.

Victor : Tout ce qui est produit, tout ce qu’on achète à un impact sur cette biodiversité, sur le vivant, sur le climat.

Clarisse : Et il parle de quoi son livre alors ?

Fanny : De biodiversité, de sa passion pour les animaux et la nature en général. Il explique surtout pourquoi c’est important.

Victor : C’est vraiment le message du livre, de ne plus oublier ce vivant… de ne plus oublier toutes ces espèces, les oiseaux, les champignons, ces bactéries qui peuplent la planète ! Réapprendre à s’émerveiller de ce vivant, c’est quelque chose de très important. Parce que quand on aura appris à respecter les insectes dans notre jardin, le phytoplancton dans les océans, toutes ces espèces qui nous font vivre… là on arrivera à faire des choses positives, à réinventer une société plus écologique.

Clarisse : C’est très inspirant tout ça !

Fanny : Eh bien voilà le conseil de Victor pour conclure…

Victor : C’est de se rapprocher d’associations locales, de sensibiliser ses parents, son entourage. Il y a plein de choses Ă  faire mais le conseil que je peux donner Ă  ces jeunes qui ont envie de s’investir c’est : de la motivation, ne lâchons rien, mĂŞme si c’est compliquĂ© on y va !

Clarisse : Bien dit Victor ! Il devrait faire de la politique…

Fanny : Je lui ai demandé si ça l’intéresserait mais il se voit plutôt maraîcher, cultiver des légumes, rester au grand air et profiter de la nature quoi !

Clarisse : Haha. Bon en tout cas, Victor m’a donnĂ© envie d’agir pour protĂ©ger la biodiversitĂ©. D’ailleurs, chez WoW!, on connait un programme Ă©ducatif qui accompagne les jeunes Ă  observer, analyser et comprendre leur environnement afin qu’ils puissent mettre en place un projet local en faveur de la biodiversitĂ©. Ça s’appelle Roots & Shoots (qui signifie des racines et des germes) et c’est un programme lancĂ© par… l’une de nos hĂ©roĂŻnes de la paix… le Dr Jane Goodall ! La bonne nouvelle, c’est que ce programme existe dans 65 pays dont la France. Pas besoin de compĂ©tence particulière, tu peux rejoindre ou former un groupe Roots and Shoots dans ta rĂ©gion. Retrouve toutes les informations sur le site rootsandshoots.fr. Le lien sera en descriptif de ce podcast.

Fanny : C’était un plaisir de discuter avec lui… et puis aussi avec toi ! A la semaine prochaine Clarisse !

Clarisse : A la semaine prochaine !

Et toi, cher ami de WoW!, fais-tu des choses pour protéger la biodiversité ? Est-ce que tu cultives aussi un jardin comme Victor ?

Raconte-nous ça par mail à contact@wow-news.eu

Partager ce podcast avec vos amis et retrouvez nos articles sur notre site wow-news.eu

Clarisse

Voix

Clarisse

Voix et production

Fanny

fanny@wow-news.eu

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

S´abonner gratuitement