🗞 Les 7 plus belles idĂ©es de l’annĂ©e…

StĂ©phanie rĂȘvait d’aller au PĂŽle Sud. Son rĂȘve est devenu rĂ©alitĂ© un jour de NoĂ«l. Pour elle, c’Ă©tait le plus beau des cadeaux.

Un vent glacial soufflait. Il faisait si froid que son nez aurait gelĂ© si elle avait enlevĂ© son masque. Elle Ă©tait Ă©puisĂ©e de marcher dans la neige depuis plusieurs semaines. Et elle n’avait fait que la moitiĂ© de la traversĂ©e de l’Antarctique. Mais elle allait arriver de l’autre cĂŽtĂ©, chez les pingouins qui vivaient sur cette cĂŽte glacĂ©e. 

StĂ©phanie, une avocate française, est la premiĂšre femme Ă  avoir rĂ©ussi Ă  traverser l’Antarctique sans aucune aide, avec seulement ses jambes pour la faire avancer.

Pour rĂ©aliser son rĂȘve, StĂ©phanie s’est entraĂźnĂ©e pendant plusieurs annĂ©es.

Elle a couru Ă  l’intĂ©rieur d’Ă©normes frigos Ă  viande et aussi tirĂ© des pneus de tracteurs sur des plages. Ca paraĂźt insurmontable mais StĂ©phanie avait dĂ©cidĂ© de faire tout son possible pour rĂ©ussir. Alors elle a rĂ©ussi…

Ce que l’histoire de StĂ©phanie nous apprend c’est que chacun de nous peut rĂ©aliser son rĂȘve, mĂȘme s’il paraĂźt impossible.


A l’Ăąge de 7 ans, JosĂ© Adolfoa rĂ©alisĂ© que certains de ses camarades de classe ne venaient pas tous les jours Ă  l’Ă©cole parce que leurs parents n’avaient pas assez d’argent pour payer le repas Ă  la cantine ou mĂȘme parce qu’ils devaient travailler.

Il a trouvĂ© cela injuste et a cherchĂ© une maniĂšre de les aider. 

Il a vu que dans sa ville, au Pérou, il y avait beaucoup de déchets dans les rues, et que des entreprises récupéraient ces déchets pour les recycler.

Alors, il a organisĂ© la collecte de dĂ©chets avec ses camarades, et a crĂ©Ă© une banque dans laquelle les enfants pouvaient mettre l’argent qu’ils avaient gagnĂ© et payer leurs repas Ă  l’Ă©cole.

JosĂ© Adolfo est le personnage principal du film “Demain est Ă  nous”, qui raconte comment les enfants agissent partout sur la planĂšte. Dans le film, il explique: “Peut-ĂȘtre vous ne le savez pas encore, mais les enfants sont en train de sauver le monde !”.

JosĂ© Adolfo a 14 ans aujourd’hui. Si tu penses qu’il est trop jeune pour agir, regarde Arthur, ce jeune français, qui est aussi dans le film.

Arthur  avait Ă  peine 4 ans quand il a eu l’idĂ©e de venir en aide aux personnes qui dorment et vivent dans les rues de la ville oĂč il habite, dans le nord de la France. il a commencĂ© Ă  dessiner et peindre puis ensuite Ă  vendre ses tableaux. Avec l’argent qu’il rĂ©colte, Arthur et sa maman vont acheter de la nourriture et des vĂȘtements qu’il donne aux Sans Domicile Fixe.

La prochaine exposition des peintures d’Arthur aura lieu juste aprĂšs NoĂ«l, rĂ©garde ici!


Les baleines font la fĂȘte cette annĂ©e !

L’Islande est un petit pays avec une longue tradition de chasse Ă  la baleine. Il restait trois pays au monde Ă  continuer Ă  chasser les baleines malgrĂ© le risque que certaines espĂšces disparaissent complĂštement. Cette annĂ©e, l’Islande a interdit la chasse.

Patrick, un amĂ©ricain qui lutte contre la chasse Ă  la baleine, dit qu’il a appris qu’il ne rĂ©ussirait pas Ă  persuader les Islandais Ă  stopper la chasse Ă  la baleine juste en les montrant du doigt et en les critiquant.

Parce que les Islandais n’aimaient pas que des Ă©trangers leur disent ce qu’ils doivent faire sans mĂȘme essayer de les comprendre.

Alors Patrick les a Ă©coutĂ©s et il a compris que les Islandais Ă©taient inquiets car la chasse Ă  la baleine leur rapportait de l’argent pour vivre. Son Ă©quipe a ensuite travaillĂ© avec les Islandais pour trouver un meilleur moyen de gagner sa vie.

Ensemble, ils ont compris qu’il Ă©tait possible de faire venir des touristes assister au spectacle magnifique des baleines qui jouent dans l’ocĂ©an. Et que cela pouvait mĂȘme ĂȘtre plus rentable que de vendre la viande de ces animaux. 

Patrick espĂšre maintenant que le Japon, un autre pays oĂč l’on chasse toujours les baleines, va prendre exemple sur l’Islande.

Regarde les baleines dans cette vidéo !


La pollution est un des problĂšmes majeurs aujourd’hui. Mais WoW! a rencontrĂ© tout un tas d’inventions cette annĂ©e dont le but est de rĂ©duire la pollution sur terre et dans les airs.

Voici une de de nos inventions préférées.
Les avions brĂ»lent d’Ă©normes quantitĂ©s de pĂ©trole qui se transforme en CO2 et ce gaz contribue au rĂ©chauffement de la planĂšte.

Mais le premier avion électrique capable de transporter des passagers vient de décoller du Canada.

“C’est le dĂ©but de l’Ăšre de l’avion Ă©lectrique,” explique Roei, dont l’entreprise australienne a conçu le moteur de cet avion.

Regarde le premier avion Ă©lectrique s’envoler – comme il est silencieux.


Quelquefois nous aimons bien ĂȘtre seul. C’est normal. Mais c’est aussi normal d’avoir envie de faire partie d’une communautĂ©.

De plus en plus de monde font leurs courses dans les centres commerciaux ou bien sur internet. C’est pourquoi, les centre villes se sont vidĂ©s, sont devenus tristes et moins attirants.

Avant, les gens se retrouvaient dans les cafés ou dans les magasins pour discuter, ne serait-ce que quelques minutes.

WoW! a entendu parler d’une ville dans l’est de la France, Mulhouse, oĂč il y a eu beaucoup de changements pour retrouver l’esprit du centre-ville. Les transports en commun ont Ă©tĂ© amĂ©liorĂ©s, des arbres ont Ă©tĂ© plantĂ©s, et depuis, des centaines de nouveaux magasins, de cafĂ©s et de restaurants ont ouvert.

Les habitants de Mulhouse sont ravis.

“Un centre-ville gai reprĂ©sente la vie” raconte GeneviĂšve, qui a 89 ans et aime venir toutes les semaines pour faire ses courses et aller chez le coiffeur.

L’histoire de Mulhouse nous rappelle ce chef cuisinier brĂ©silien, David, qui apprend la cuisine aux jeunes sans emploi et sert de succulents repas aux Sans Domicile Fixe.

“Ce que j’ai appris,” disait David, “c’est que lorsque nous sommes tous connectĂ©s, nous ressentons de l’amour et du respect.”


Ash est un jeune aventurier. Nous avons entendu parler de lui cet Ă©tĂ© quand il est devenu le premier Ă  avoir longĂ© Ă  pied le YangtzĂ©, le plus long fleuve de Chine et le troisiĂšme au monde.

Cela lui a pris toute une année.

Ash a racontĂ© comment il a appris Ă  se dĂ©fendre contre les ours (lis notre article ci-dessous) mais surtout il a parlĂ© de son rĂȘve, et comment son rĂȘve est devenu rĂ©alitĂ©. Pour lui, il s’agit de penser grand ET aussi de penser trĂšs petit ! 

Le projet d’Ash Ă©tait de passer une annĂ©e Ă  marcher pour traverser la Chine. Il a gardĂ© ça dans sa tĂȘte, tout le temps. 

Mais il savait aussi, que pour rĂ©aliser son rĂȘve, il allait devoir faire beaucoup de petits pas, 8 millions de petits pas en fait !

Ash dit que lorsque tu te sens si fatiguĂ©, que tu crois que ton rĂȘve est hors de portĂ©e, il faut se concentrer sur les petits pas.

Sur le prochain petit pas, puis le prochain…


Et bien oui, cela paraĂźt surprenant parce que nous entendons et voyons tellement de mauvaises nouvelles partout. Les mĂ©dias et les journalistes passent l’essentiel d leur temps Ă  nous expliquer que tout va mal.

Les mauvaises nouvelles sont souvent sensationnelles et elles captent notre attention. Les bonnes nouvelles sont plus discrĂštes. Mais nous pensons qu’il est important de montrer que les bonnes nouvelles existent. C’est pour cela que Catherine and Alastair ont crĂ©e WoW! cette annĂ©e. Et pour que plus d’enfants entendent parler des bonnes nouvelles de notre monde, parlez de WoW! autour de vous !

Une trĂšs bonne nouvelle de cette annĂ©e est comment les progrĂšs de la mĂ©decine, surtout dans les pays pauvres, permettent de sauver des millions d’enfants. Et les chiffres dans ce cas, deviennent magnifiques, comme vous pouvez le voir dans les deux graphiques ci-dessous.

Le premier provient d’un site qui s’appelle “beautifulnews”. Il nous montre que les maladies qui tuent encore des enfants, comme la rougeole (measles en anglais) dans certains pays et le paludisme (malaria), sont en forte diminution. En 10 ans, 26 millions d’enfants ont Ă©tĂ© sauvĂ©s.

Le second graphique a été fait spécialement pour WoW! par Oscar, 12 ans, un jeune lecteur qui habite à Berlin en Allemagne.

Il nous montre combien la population africaine augmente, surtout par rapport Ă  l’Europe, grĂące aux progrĂšs de la mĂ©decine.

Merci Ă  Oscar d’illustrer de maniĂšre aussi claire cette trĂšs bonne nouvelle !

Oscar Shaxson

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

SÂŽabonner gratuitement