fbpx

đź—ž « Il est oĂą le bonheur il est oĂą ? … Il est lĂ  ! »

Le confinement a fait chuter la croissance Ă©conomique, est-ce que c’est grave, docteur ?

Comment mesure-t-on le bonheur ?

Qu’est-ce-qui fait que les habitants d’un pays sont plus heureux que ceux d’un autre ?

Il existe différentes façons de mesurer le niveau de bonheur, ou de bien-être. Peut-être tu as entendu ces derniers jours parler d’un indicateur qui s’appelle le PIB, Produit Intérieur Brut. Il mesure la production de biens et de services, c’est-à-dire l’ensemble des marchandises qui sont fabriquées comme les vêtements, et des activités comme le coiffeur par exemple, dans un pays donné.

Les spécialistes en économie disent que, quand le PIB augmente, c’est bon pour le pays. Il y a de la croissance et le pays devient plus riche. Alors en général, les gouvernements qui espèrent être réélus, cherchent à faire monter le niveau du PIB.

Qu’est ce qui se cache derrière les 3 lettres PIB ?
Quand le PIB baisse, la qualité de l’air augmente

Le problème, c’est qu’aujourd’hui, puisque les usines et les magasins sont fermés ou bien tournent au ralenti, le PIB dans de nombreux pays a beaucoup baissé. Les coiffeurs et les magasins de vêtements sont fermés depuis plusieurs semaines pour éviter la propagation du virus.

C’est un problème car des personnes perdent leur travail et pourraient avoir des difficultés pour payer leur loyer ou se nourrir.

Mais nous voyons aussi, en regardant autour de nous, que ce n’est pas si simple que ça. La fermeture des usines a eu un effet positif sur la pollution par exemple, donc sur notre bien-être. Ce qui signifie que notre bien-être ne dépend pas seulement de la croissance économique dans notre pays.

L’exemple du Bhoutan

Pour comprendre cela, il faut aller très loin, dans un petit pays près de l’Inde, qui s’appelle le Bhoutan.

Il y a 50 ans, le roi du Bhoutan qui avait 17 ans Ă  l’époque, a pris une dĂ©cision. Il a dit aux habitants de ce pays que l’objectif ne serait plus d’augmenter le PIB mais un autre indicateur : le Bonheur National Brut, BNB !

Waow ! Mais alors, que mesure cet indicateur ? Eh bien, dans le BNB, il y a l’accès Ă  l’école pour tous les enfants, le nombre de mĂ©decins et d’infirmières pour s’occuper de la santĂ© des habitants, la qualitĂ© de l’air et de l’eau, les activitĂ©s comme le sport et la musique etc…

Au Bhoutan, on mesure ces facteurs-lĂ , et non la production de marchandises, pour voir si les gens sont heureux.  Puis on dĂ©cide ce qu’il faut amĂ©liorer pour essayer d’augmenter le niveau du bonheur des habitants.

Plus de PIB ou plus de BNB ?

Pour te donner exemple de ce que cela pourrait donner, imagine ta propre mesure de PIB.

Dans ton PIB, il y aurait la nourriture et les jeux. Pour en avoir plus, tu dois aller au travail, ou plutôt, disons à l’école.

Alors, tu vas beaucoup à l’école pour avoir plein de nourriture et de jeux. Finalement, le temps que tu passes à l’école ne te laisse plus la possibilité de profiter de tes jeux. Cela signifie que pour augmenter ton PIB, tu dois utiliser tout ton temps pour avoir encore plus de nourriture et de jeux.

Que ferais-tu ? Plus de temps Ă  l’école et plus de PIB, ou plus de jeux et de BNB ? Cette question du bonheur, ou du bien-ĂŞtre, nous nous la posons tous, puisque finalement, c’est bien cela que nous espĂ©rons et ce que nous cherchons Ă  atteindre. Nous avons tous besoin de certaines choses essentielles comme la nourriture. Mais toujours vouloir plus, ce qui signifie aussi polluer notre planète, est-ce que cela nous rend plus heureux ? Ou bien, pouvons-nous dĂ©cider de changer pour ĂŞtre plus heureux ?

Peut-on mesurer le bonheur ?
Le Bhoutan fait des petits

Le petit pays du Bhoutan a été écouté, puisqu’il y a 10 ans, l’ONU, l’Organisation des Nations Unies, a dit que tous les pays devraient suivre son exemple. Certains, comme l’Ecosse, l’Islande et la Nouvelle-Zélande ont récemment créé un club des pays qui réfléchissent à utiliser la mesure du bien-être.

Aujourd’hui, après la chute du PIB, il serait peut-ĂŞtre temps de s’unir pour mettre en Ĺ“uvre cette nouvelle mesure et tous ensemble, unir nos forces pour faire exploser le BNB mondial !

Les Schtroumpfs expliquent les objectifs de dĂ©veloppement durable de l’ONU pour la JournĂ©e internationale du bonheur
too much stuff

Le problème ?

En cherchant Ă  maximiser le PIB, nous avons un impact nĂ©gatif sur l’environnement.

choosing happiness

La solution !

RĂ©-inventer la mesure du bien-ĂŞtre, en introduisant d’autres facteurs qui sont mieux adaptĂ©s au monde d’aujourd’hui.

Lecture pour adultes

Écoutez la première ministre de l’Écosse, Nicola Sturgeon, expliquer les implications profondes d’une “Ă©conomie du bien-ĂŞtre” dans ce TEDTalk (sous-titres en français)

Lisez cet article des Nations Unies sur l’importance du bonheur

Regardez cette vidéo sur le Bhoutan, parlant du concept de Bonheur National Brut et de ses conséquences sur la population :

Catherine founder of WoW!

Reportage par

Catherine

catherine@wow-news.eu

Production par

Agathe

agathe@wow-news.eu

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

S´abonner gratuitement