fbpx

đź—ž Et la nature revient au galop !

Sais-tu ce que j’ai vu hier, depuis la fenĂŞtre de mon appartement au huitième Ă©tage, ici Ă  Bruxelles ?

Un héron… Il était perché sur le toit de l’immeuble d’en face. C’est un très grand oiseau, qui vit en général près des lacs et des cours d’eau et se nourrit de poissons.

As-tu, toi aussi, remarquĂ© des choses inhabituelles ?

Ecoute notre podcast oĂą Clarisse et Alastair discutent comment la nature reprend ses droits

En ce moment, nous sommes des milliards de personnes Ă  rester chez nous, et soudainement les rues et les villes sont devenues calmes et tranquilles.

Tu as pu lire le mois dernier dans WoW! un article au sujet de l’effet du confinement sur la pollution de l’air. Eh bien, c’est exactement ce qui plait aux plantes et aux animaux. Alors, ils sont des millions à s’aventurer là où nous ne sommes plus, exactement comme notre ami le héron.

VoilĂ  d’autres exemples : des chèvres sauvages se baladent dans les villes du Pays de Galles, un troupeau de cerfs envahit les rues d’une ville au Japon, des dauphins nagent le long des quais en Sardaigne, il y a de plus en plus de sangliers dans les rues de Barcelone, des loups Ă  Paris, et mĂŞme un puma Ă  Santiago du Chili…Waouh !

Regarde les animaux en ville!

Didier RĂ©ault est le prĂ©sident du parc national des calanques de Marseille. Il observe avec Ă©tonnement ce qui se passe : « la nature et les espèces retrouvent leurs espaces naturels Ă  une vitesse qui nous surprend Â».

Est-ce que tu entends des chants d’oiseaux depuis chez toi ?

Comme il y a moins de bruit partout, il est devenu plus facile de les écouter. Mais c’est aussi parce que les oiseaux ne chantent pas lorsqu’ils ont peur.

A prĂ©sent, « ils arrĂŞtent de s’arrĂŞter Â», a expliquĂ© Ă  l’Agence France Presse JĂ©rĂ´me Sueur, qui est acousticien (c’est-Ă -dire spĂ©cialiste du bruit) au MusĂ©e National d’Histoire Naturelle Ă  Paris.

Comme pour la pollution de l’air, le confinement a un effet positif pour nos amis les animaux. Et cela nous rappelle à nous les Hommes que nous partageons la vie sur Terre avec les animaux et la nature.

Pour Miley Cyrus, une chanteuse amĂ©ricaine qui parle souvent d’environnement, « c’est un soulagement pour la nature, et cela nous permet de voir ce qui se passerait si nous traitions la planète de façon plus responsable Â».

Lorsque le confinement prendra fin, nous allons reprendre notre place et peut-être gêner les animaux. Pourtant, malgré ça, ils pourront bénéficier des plantes et des graines qui fleurissent en ce moment sans être dérangées.

Le printemps est aussi la saison des bébés pour les animaux. Tu as pu le constater mercredi dernier avec la première ballade de Kovu, le jeune hippopotame né en Belgique.

Selon les spécialistes, il devrait y avoir plus de bébés que d’habitude cette année car ils pourront se développer et grandir au calme.

Alors tiens-toi prêt.e pour un été de fête avec la nature !

Écoute le podcast avec Clarisse et Alastair sur YouTube!

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

S´abonner gratuitement