fbpx

🗞 Des poissons sur le toit ! Une ferme géniale en pleine ville

Comment se nourrir en ville sans abîmer la planète ? Bruxelles a une réponse

Qu’imagines-tu quand tu penses à une ferme ? Une grande maison en pleine campagne ? Des champs de blé ?

Eh bien, si tu nous rejoins dans les bureaux de WoW ! Ă  Bruxelles, nous pourrons te montrer une ferme depuis notre fenĂŞtre. Pas Ă  la campagne mais bien au contraire, en plein centre-ville ! Elle se trouve sur un toit, le toit du principal marchĂ© alimentaire.

La ferme urbaine Ă  Bruxelles
Un Ă©levage de poissons en ville

En ce moment, la ferme fait une rĂ©colte exceptionnelle de tomates. Mais je suis sĂ»re que tu ne devineras quel autre aliment est produit dans cette ferme… Allez devine ! … Du poisson !

Moins de camions et moins de réfrigérateurs

Eh oui, la ferme vend du poisson frais. Mais tu dois te demander s’il ne serait pas plus facile de le pêcher dans la mer ? Et si ce n’est pas un peu fou de le garder dans des grands réservoirs d’eau sur un toit ?

Steven, qui a crĂ©Ă© cette ferme il y a quelques annĂ©es, n’est pas de cet avis. Sais-tu pourquoi ? RĂ©flĂ©chis Ă  l’endroit oĂą se trouve ce toit : au-dessus du marchĂ© alimentaire.

Le poisson peut bien sûr être pêché dans la mer, mais la plupart des gens qui vont le manger, vivent loin de la mer. Les poissons de Steven arrivent frais dans les assiettes à Bruxelles.

Son bar ou sa truite ne doivent pas être conservés longtemps dans des réfrigérateurs, ni transportés sur des centaines de kilomètres dans des camions. C’est pourquoi le poisson de Steven est bon pour la planète, car les réfrigérateurs et les camions aggravent le réchauffement climatique.

Comment marche la ferme urbaine Ă  Bruxelles?
Des solutions, plutôt que des problèmes

Au dĂ©part, Steven n’était pas fermier mais architecte : il a conçu des bâtiments et des immeubles Ă  travers le monde.

Mais il a expliquĂ© Ă  WoW! que, depuis tout jeune, il a toujours Ă©tĂ© intĂ©ressĂ© “de voir les solutions plutĂ´t que de voir les problèmes” et qu’il voulait changer le monde comme son grand-père, un ingĂ©nieur qui a participĂ© Ă  la construction de l’Atomium, le bâtiment le plus cĂ©lèbre de Bruxelles.

L’Atomium : le célèbre bâtiment, symbole de Bruxelles

Alors, puisque de plus en plus de personnes vivent aujourd’hui dans les villes, Steven veut trouver une solution pour les nourrir sans abĂ®mer la planète.

L’agriculture circulaire

À Bruxelles, sa ferme urbaine ne produit pas de gaz à effet de serre. Le marché alimentaire sous la ferme utilise des réfrigérateurs pour conserver les aliments. Ces réfrigérateurs rejettent de l’air chaud et la ferme de Steven le récupère gratuitement pour les serres sur le toit. De plus, des panneaux solaires, transformant le soleil en électricité propre, font fonctionner l’ensemble.

Steven Beckers, architect and founder of urban farms
Steven Beckers: IntĂ©ressĂ© “de voir les solutions plutĂ´t que de voir les problèmes”
Tout ré-utiliser!

Les excréments des poissons servent d’engrais aux tomates. Et Steven n’utilise pas de produits chimiques ni de pesticides – ce sont des insectes qui en mangent d’autres pour protéger les plantes ! Sans parler des bourdons qu’il utilise pour bien répandre le pollen et pour que ses tomates poussent bien.

Quel est le résultat ? Du poisson bruxellois et des tomates bruxelloises !

Une idĂ©e fraĂ®che !

Le système « circulaire » que Steven a mis en place permet de nourrir les habitants de la ville et contribue à protéger la planète. Les aliments sont produits sur place avec des engrais naturels, et il n’y a pas besoin de les transporter vers les consommateurs. La ferme sur le toit sert même d’isolant au marché qui se trouve sous elle, pour le garder frais en été et chaud en hiver !

Comment fonctionne l’économie circulaire

C’est une super idée, et Steven aimerait construire d’autres fermes à Lille, Paris et Milan.

Connais-tu des fermes dans ta région qui font des choses brillantes pour nous nourrir sans abîmer la planète ? N’hésite pas à nous en parler !

Tu peux visiter cette ferme et apprendre Ă  cuisiner son poisson!

Le problème ?

Fournir les villes en produits alimentaires abîme la planète à cause de la pollution causée par les transports et les méthodes d’agriculture intensive.

Urban Farm on roofs

La solution !

DĂ©velopper des fermes en ville dans des espaces libres (les toits par exemple) et utiliser les ressources naturelles pour cultiver des aliments.

De la lecture pour adultes

Steven Beckers a parlé à WoW! News cette semaine et nous a donné un aperçu ici de sa vision positive des villes de demain.

Le site web de Steven Beckers BIGH Ă  Bruxelles contient d’autres informations.

La Commission EuropĂ©enne vient de lancer un nouveau programme d’Ă©conomie circulaire. En savoir plus ici.

Écoutez Steven dans ses propres mots face à la caméra ici.

Alastair editor of WoW!

Reportage par

Alastair

alastair@wow-news.eu

Traduction par

Emmanuelle

emma@wow-news.eu

Production par

Agathe

agathe@wow-news.eu

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

S´abonner gratuitement