Bon pour la planète???

Le coronavirus pourrait sauver des vies ? En voilà une drôle d’idée. C’est pourtant l’avis de certains scientifiques.
 
Ce terrible virus, appelé COVID-19, rend malade et chamboule nos vies. Personne ne peut penser que c’est une bonne chose.

Mais parfois, les choses sont plus compliquées qu’elles n’en ont l’air. Par exemple, quelque chose de bon, comme le chocolat, peut aussi nous faire du mal, en abîmant nos dents. C’est ce qui s’appelle les « effets secondaires ».
 
Regarde cette photo satellite de la planète Terre. Les zones colorées montrent les endroits où il y a de la pollution, c’est-à-dire de fines particules de poussière provenant des moteurs et des industries. 

La Chine vue de l’espace, en janvier… puis en février

Tu peux constater qu’en Chine, le pays où le coronavirus est apparu, les tâches de couleur ont presque disparu.
 
Pourquoi à ton avis ?
 
Eh bien ! ce n’est pas parce que ce méchant virus nettoie l’air là où il passe. Mais, pour éviter la transmission du virus, la Chine a demandé à ses habitants de rester chez eux. Alors, pas de voitures, pas d’industries…ça veut dire moins de pollution !

La qualité de l’air est également en train de s’améliorer dans les autres pays où les gens restent chez eux pour éviter la propagation du virus.

Écoute notre podcast!

Un scientifique de l’université de Stanford en Californie, une des plus célèbres au monde, a calculé que l’amélioration de la qualité de l’air en Chine va sauver 77 000 vies, bien plus que le nombre de morts dûs au coronavirus.
 
Bon, ce chiffre est difficile à interpréter. Les scientifiques affirment que la mauvaise qualité de l’air a un impact négatif sur des millions de personnes qui meurent plus tôt que si l’air avait été plus propre. 

Cependant, personne ne meurt directement à cause de la pollution. C’est plutôt que l’air pollué affaiblit nos corps et que nous finissons par mourir d’autre chose. Et il est difficile de prédire combien de temps supplémentaire on pourrait vivre si l’air que nous respirons était propre.

Marshall Burke, le scientifique de Stanford, ne dit pas que le COVID-19 est une bonne chose. Mais il veut essayer de nous faire comprendre comment le fait de moins polluer serait bon pour nous tous.
 
L’équipe WoW! a décidé de partir à la recherche d’autres histoires de personnes qui trouvent des solutions pour améliorer la qualité de l’air. Et toi, as-tu des idées pour réduire la pollution ? 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram