fbpx

🔊 Se raccrocher aux branches

Mars est le mois de la forĂŞt ! Pour cĂ©lĂ©brer la journĂ©e internationale de la forĂŞt dans cette pĂ©riode de confinement, Alastair dĂ©voile une solution antipollution qui met Ă  l’honneur les arbres et Clarisse te lance un nouveau dĂ©fi haut en couleurs !

Clarisse et Alastair dĂ©voilent une solution antipollution qui met Ă  l’honneur les arbres.

Transcription podcast – 20 Mars, 2020

Bonjour et bienvenue sur WoW!, le premier mĂ©dia d’infos positives pour les enfants de 8 Ă  12 ans. Pour recevoir nos articles, abonnes toi Ă  « My WoW! Time Â», notre newsletter pleine de couleurs entièrement gratuite, disponible sur notre site.

Autour de toi, tu entends peut-ĂŞtre beaucoup parler des problèmes de notre planète ? Et bien ici, on te fait dĂ©couvrir les solutions qui existent pour les rĂ©soudre et on te prĂ©sente des personnes inspirantes qui ont dĂ©cidĂ© de ne pas rester les bras croisĂ©s.

Je m’appelle Clarisse et avec mon ami journaliste Alastair, on adore parler de l’actualité. On se transforme en explorateurs de solutions et on te donne des pistes de réflexions pour que tu puisses construire une vision équilibrée de notre monde.

Alors branche bien tes écouteurs, parce que l’aventure commence maintenant…


A – Salut Clarisse, j’ai une bonne nouvelle pour toi 

C – Coucou Alastair, ça commence plutĂ´t bien, raconte moi !

A – J’ai relevĂ© ton dĂ©fi. Je crois bien avoir trouvĂ© une solution antipollution dans les villes !

C – haha, gĂ©nial ! Alors, laquelle ? Ca existe dĂ©jĂ  ou pas encore ?

A – Les forĂŞts verticales ! Ca existe en Italie. Tu sais ce que c’est ?

C – Whaouh, mais oui, on peut en voir à Milan (l’une des villes les plus polluées au monde d’ailleurs.).

Ce sont des gratte-ciels, des immeubles ou bâtiments sur lesquelles poussent…des arbres, des plantes ! Pour celle de Milan, on trouve sur chaque balcon, des cerisiers, des pommiers, des oliviers… L’idĂ©e c’est que les vĂ©gĂ©taux habillent les tours en formant une sorte de gros manteau vert qui ressemble…à une forĂŞt !

A – Et comme les façades de ces tours sont verticales, on appelle ça une forĂŞt verticale ! A Milan, plus de 20000 arbres et plantes recouvrent les 2 immeubles…

C – ForĂŞt ou jardin vertical, immeuble forĂŞt, tour et murs vĂ©gĂ©talisĂ©s…derrières toutes ces expressions se cachent une idĂ©e importante : enraciner l’arbre en ville, intĂ©grer les vĂ©gĂ©taux de façon rĂ©flĂ©chie et durable dans le paysage urbain et pas seulement pour faire beau dans les parcs. Tout devient presque possible : transformer les toits en jardins, vĂ©gĂ©taliser les balcons, les murs, les clĂ´tures, crĂ©er des coulĂ©es vertes…un peu comme une jungle mais en ville !

L’architecte Stefano Boeri  qui a eu l’idĂ©e de la forĂŞt verticale Ă  Milan parle de l’arbre comme un alliĂ©, un partenaire de la ville du futur.

A – Tout ça me fait plutĂ´t pensĂ© au passĂ© : tu sais les jardins suspendus de la citĂ© de babylone, l’une des 7 merveilles du monde ?

C – Ah cette splendeur du monde antique…Mythe ou rĂ©alitĂ©, ces jardins mystĂ©rieux ont peut-ĂŞtre Ă©tĂ© une source d’inspiration pour Stefano et d’autres architectes ? Un rĂŞve devenu rĂ©alitĂ© ? Qui sait !

A – En tout cas, moi ça m’inspire : je trouve ça incroyable de pouvoir cueillir des fruits depuis le 14ème Ă©tage de son immeuble. Et puis, l’avantage c’est que l’on pourrait admirer facilement le paysage et le voir changer au fil des saisons…

C –  Ah des avantages, il y en a plein ! Les idĂ©es de forĂŞts verticales n’ont pas Ă©tĂ© inventĂ©es seulement pour faire joli. Elles permettent de rĂ©soudre de vrais problèmes urgents et importants comme la pollution de l’air ou le rĂ©chauffement climatique. Tu sais, ce sont les grandes villes de notre planète qui sont principalement responsables de ces problèmes. Et comme il y a de plus en plus de citadins, les villes s’agrandissent toujours plus et contribue en partie Ă  accĂ©lèrer la dĂ©forestation.

A – C’est vraiment urgent de trouver des solutions pour les villes.

Mais…en quoi les forêts verticales seraient une solution dans ce cas là ?

C – Et bien, le fait de planter des arbres en ville permet de « compenser Â» en quelque sorte la vĂ©gĂ©tation que l’on a malheureusement perdue en construisant des bâtiments par exemple. Tu te rappelle de cette histoire de compensation carbone lorsqu’on prend l’avion ? on en avait parlĂ© dans l’épisode 10 de la saison 1 !

A – Hmm, oui oui.

C – HĂ© bien, lĂ  c’est la mĂŞme chose sauf que ce n’est pas dans le ciel mais dans les villes !

Et souviens-toi encore, on avait aussi parler du superpouvoir des arbres : ils sont capables d’absorber des poussières et une partie de la pollution de l’atmosphère mais aussi de produire de l’oxygène, un cadeau prĂ©cieux que nous fait la nature, pour nous protĂ©ger. 

A –Ah oui, ce superpouvoir je le connaissais dĂ©jĂ . En fait, les forĂŞts verticales sont des purificateurs d’air gĂ©ants

C – Oui exactement ! Et aussi des climatiseurs naturels : les arbres rĂ©gulent la tempĂ©rature de l’air : ils apportent fraicheur en Ă©tĂ© grâce Ă  l’ombre projetĂ©e. Et quand vient l’automne, les feuilles tombent pour laisser entrer les rayons du soleil dans les appartements. Ca aide Ă©galement Ă  rĂ©duire, nos dĂ©penses en Ă©nergie.

A – Ca commence à en faire des avantages…

C – â€¦et la liste n’est pas finie ! Les villes, en gĂ©nĂ©ral, c’est très bruyant ! HĂ© bien les rangĂ©es d’arbres peuvent former des barrières invisibles qui rĂ©duisent l’intensitĂ© du bruit causĂ© par les usines ou la circulation des voitures. Un autre superpouvoir !  Moins de bruit donc moins de stress !  Etre entourĂ© d’arbres, c’est bon pour la santĂ© et pour le moral ! Alors vive le bain de forĂŞts en ville !

A – Un bain de forêt verticale, haha j’aime bien cette idée

Mais Clarisse, est-ce que c’est facile de construire des forĂŞts verticales ?

C – Bonne question : ce n’est pas si simple que ça de faire pousser une forĂŞt en façade. Il y a plein de paramètres Ă  prendre en compte comme la hauteur de la tour et son orientation, la luminositĂ©, la rĂ©sistance au vent, le taux d’humiditĂ©, le type de climat…En plus de rĂ©pondre Ă  des règles de sĂ©curitĂ©, il y a un Ă©norme travail Ă  faire pour choisir le type d’arbre. C’est le principe du bon arbre au bon endroit. C’est pour ça que les architectes travaillent avec des botanistes. D’un cĂ´tĂ©, il ne faut pas que les racines de l’arbre dĂ©truisent les balcons et d’un autre, il faut s’assurer que l’arbre se sente bien pour se dĂ©velopper correctement, car rappelons nous que la ville n’est pas son milieu naturel; Rien n’est laissĂ© au hasard pour le bien ĂŞtre des arbres comme des citadins !

A – C’est gagnant gagnant. Et je sais que les forĂŞts attirent les oiseaux, et les insectes. Est-ce que c’est le cas aussi pour les forĂŞts verticales ?

C – Oui, elles recrĂ©ent un Ă©cosystème semblable Ă  celui d’une vraie forĂŞt. Et c’est un autre avantage des forĂŞts verticales : elle amĂ©liore la biodiversitĂ© en ville. Les arbres sont des habitats naturels qui attirent les oiseaux, les papillons et d’autres petits animaux très mignons comme les Ă©cureuils. Ils y trouvent leurs nids, les insectes et les champignons aussi ! Chaque ĂŞtre vivant mĂŞme aussi petit qu’une fourmille, joue un rĂ´le particulier dans le fonctionnement et l’Ă©quilibre de la forĂŞt. Par exemple, les coccinelles protègent les vĂ©gĂ©taux des pucerons.

Ah la bonne nouvelle, c’est que, grâce aux forĂŞts verticales, de nouvelles espèces d’oiseaux sont rĂ©apparus en Italie !

A – Ah ! J’imagine que les habitants peuvent profiter des chants des oiseaux, qui nous manquent tellement en ville…Est-ce qu’il y d’autres villes qui ont des forĂŞts verticales ou qui voudraient en construire ?

C – Oh que oui : les villes se sont rendues compte du problème dramatique de la pollution de l’air et cherchent des solutions.

En Asie, la ville de Singapour a montrĂ© l’exemple : elle est surnommĂ©e la citĂ© jardin et ce n’est pour rien : la ville compte 6 millions d’habitants et 3 millions d’arbres ! Elle a le plus grand jardin vertical du monde et des parcs quasi fĂ©eriques, comme dans le film avatar !

En Amérique du sud, c’est en Colombie, que l’un des plus grands mur végétal a été créé. Et il existe d’autres murs, de tailles différentes et plus ou moins végétalisé comme Sydney, Madrid, Paris ou Londres.

Depuis que la forĂŞt verticale de Milan a Ă©tĂ© inaugurĂ©e, l’idĂ©e a fait le tour du monde et a eu un succès planĂ©taire ! Stefano et son Ă©quipe ont dĂ©jĂ  rĂ©alisĂ© une nouvelle forĂŞt verticale en Suisse et ils encore ont du pain sur la planche : une dizaine de projets les attendent en France, aux Pays-Bas, au BrĂ©sil et mĂŞme en Albanie ! Le fameux architecte a mĂŞme Ă©tĂ© choisis pour construire une ville forĂŞt en Chine : 200 bâtiments et un million d’arbres !! Pharaonique !

A – Ah je suis certain que Stefano a inspirĂ© beaucoup d’autres architectes, ça me semble ĂŞtre une idĂ©e utile, poĂ©tique et Ă©cologique !

C – Il encourage mĂŞme les autres architectes Ă  suivre ce modèle. Il partage ses conseils, ses techniques et ses secrets dans un livre. “Je serais heureux si cela devenait une façon de dĂ©velopper des villes Â» nous confie-t-il

A – Bon, en attendant que ces des jungles apparaissent près de chez moi, je vais aller prendre soin des mes fleurs sur mon balcon et sur le rebord de mes fenêtres…

C – Ah bonne idĂ©e, et comme disait le peintre LĂ©onard de Vinci, n’oublie pas de « scruter la nature, c’est lĂ  qu’est ton futur »…

Bon jardinage !


Alastair nous a partagĂ© une solution possible pour dĂ©polluer et guĂ©rir la planète : les forĂŞts verticales. Vivre en pleine ville, au milieu d’arbres suspendus Ă  des balcons , entourĂ© de plantes qui grimpent le long des murs. Ca nous donnerait presque l’impression de vivre dans une jungle tout ça !

InspirĂ© par la nature et par les arbres, Stefano l’architecte voit la ville du futur en vert ! Et toi, quelle serait ta couleur ? Comment imagines-tu la ville du futur ? C’est le dĂ©fi de cet Ă©pisode ! Envoi nous ton dessin, ton texte, ton poème ou tout simplement les idĂ©es qui te passent par la tĂŞte par mail Ă  l’adresse info@wow-new.eu ou directement sur les rĂ©seaux sociaux, Facebook et Instagram. Les liens sont en descriptifs de ce podcast.

C’est la fin de cet Ă©pisode, rĂ©alisĂ© en honneur et en soutien Ă  la journĂ©e internationale des forĂŞts 2020,  qui a Ă©tĂ© annulĂ©e en cette pĂ©riode de confinement Ă  la maison ! Toute l’équipe Wow ! espère que ce podcast aura permis Ă  tes oreilles de prendre un bain de forĂŞt Ă  la maison. Prend soin de toi et de ta famille, Ă  très vite !

Clarisse

Clarisse

Alastair editor of WoW!

Alastair

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

S´abonner gratuitement